Programme de gouvernement pour une société nouvelle

confiance, responsabilité, solidarité

E.N, le salaire des enseignants

Leur salaire sera plus élevé, mais en échange, ils devront consacrer plus de temps à leur travail sur les lieux et en particulier dans le cadre d’une équipe éducative. L’évaluation de la progression des élèves ne se fera plus au travers de copies à corriger chez soi, mais sur le terrain en relation avec les élèves et à travers la réalisation de projets individuels et collectifs.
Ces projets nécessiteront la participation de tous les enseignants auxquels il incombera de dégager les éléments de leur discipline utiles au projet, d’où la nécessité de travailler en équipe.

4 commentaires »

  1. Lefol Teulade Claire dit :

    C’est ce que font déjà la plupart des instituteurs ….J’ai pourtant 30 ans d’ancienneté mais,par jour, je travaille plus de 10 heures pour ma classe car je prépare un suivi quasi individualisé pour chacun de mes 22 CM1 CM2
    Et je ne compte plus les heures trvaillées pendant les WE ou les vacances…Que dire enfin des 5 ans de direction,(rémunérés à l’époque (1995/200) 220 francs par mois) travail en + de ma classe, époque où je n’ai plus eu de temps pour mes deux enfants…?

  2. gweil dit :

    A Claire

    Je sais, c’est très dur, ma belle soeur est institutrice et a été directrice, sans rémunération, si mon souvenir est bon;
    Mais, autant pour moi, j’ai oublié de préciser que mes propositions concernent le secondaire que je connais bien pour y avoir été élève, prof et maintenant parent d’élèves.
    Si vous avez des propositions pour le primaire, elles sont les bienvenues.

  3. Lefol Teulade Claire dit :

    Pour ce qui concerne la rénumération, prendre en compte les heures passées à recevoir les parents d’élèves (souvent hors classe, donc hors des 26 heures d’enseignement),le nombre d’élèves, prévoir un vrai poste de directeur pour séparer l’enseignement et l’administratif.Pour le reste, permettre à un directeur de rester dans l’école en tant qu’adjoint après avoir assuré quelques années de quasi bénévolat (ce qui assurerait une passation en douceur), prévoir un tutorat un an avant la retraite avec un PE2 dans la classe pour lui transmettre 38 ans de savoirs faire et assurer un retour sur investissement (lol)

  4. mohamed taboubi dit :

    Mohamed Taboubi ,étudiant à Sup’Com (Tunis)
    En Tunisie nous sommes plus chanceux puisque nous avons dépasser le stade de l’évaluation des élèves à travers les copies ou les examens, mais aussi à travers la réalisation de projets presque dans toutes les matières .
    Mais néanmoins rare sont les enseignants qui participent à la réalisation de ces travaux vue la manque du temps chez les uns et/ou la manque des encouragements chez les autres .
    Vue ces inconvénients je suggère la nécessité de travailler en équipe et ceci nous aides à
    - être motiver et donner le meilleur de soi
    - échanger les idées.
    - repartir les taches donc gagner le temps.
    - faciliter de demander de l’aide aux autres.
    - rendre l’encadrant plus motivé et plus strict .
    - faire des projet plus détailler et plus complets d’où se bénéficier des aides de l’État.

    Enfin il ne faut pas oublier, comme le disait Sartre « L’enfer c’est les autres », le travail en groupe ne remplacera jamais le travail personnel !

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Le blog de Thomas Chaumeil |
Pontault avec Ségolène Royal |
Maithé Carsalade |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Ségo Vincennes
| mémorial blog
| Section du Parti Socialiste...