Programme de gouvernement pour une société nouvelle

confiance, responsabilité, solidarité

Média

La publicité restera autorisée dans la limite du respect de l’homme et de sa dignité et dans la mesure où elle ne crée pas une demande mais répond à une demande. Les ressources de la publicité rentreront dans les caisses de l’état. Les ressources dues à la redevance et à la publicité seront distribuées à parts égales entre les chaînes actuellement existantes.Par respect des libertés de la presse et des opinions, l’Etat n’aura aucun veto sur le contenu des programmes et des émissions sauf en ce qui concerne le quota des émissions à contenu négatif.

Par contre, il se réserve le droit d’intervenir en ce qui concerne l’achat de productions étrangères et en particulier d’interdire l’achat de films ou de séries de qualité médiocre, de violence ou d’horreur. Si l’actuel CSA est accrédité par le futur gouvernement, cette tâche pourra lui incomber.
Il faut que les médias changent leur vision du monde et de l’homme et cessent de diffuser les faits divers sanglants pour faire de l’audimat. Il faudrait organiser un symposium pour en parler, élaborer un code de déontologie, une charte d’engagement, analogue au serment d’Hippocrate, et créer un ordre des journalistes comme il existe un ordre des médecins et un ordre des avocats. Le langage a des effets considérables sur la mentalité courante et les comportement qui en résultent; il faut cesser de dire “ “ La France est intervenue auprès de…”, “ la Turquie ne reconnaît pas le génocide…”, mais que l’on désigne les responsables des actes politiques nommément ou par leur fonction.Par ailleurs, une chaîne TV Élyséenne dont le but serait la transparence sur la conduite du pays serait souhaitable. Avec l’aide de réalisateurs, le gouvernement  préparerait des interventions pédagogiques illustrées par des films très courts ou des extraits de films existants. Cette chaîne permettrait aussi d’inviter des hommes politiques , des capitaines d’industrie, des financiers, pour discuter en direct des changements à apporter dans la production ou l’administration.

 

Un commentaire »

  1. mohamed taboubi dit :

    les médias visent dans la majorité des cas les enfants (séduction, personnalité ..) je crois que ceci constitue un danger public qui doit être contrôler .Voici un résumé de l’étude menée par le BEUC et CB (2000)

    L’étude, menée dans les 15 Etats membres de l’UE, met en évidence les récents développements qui se sont opérés dans le domaine des pratiques de marketing ayant pour cible directe les enfants, et s’est concentrée en particulier sur la tranche d’âge 6-12 ans. Cette étude présente également le champ des compétences ainsi que la nature des règlements relatifs à la publicité destinée aux enfants aussi bien au niveau de l’UE que des Etats membres, et analyse la littérature et les études existantes la publicité envers les enfants. Elle s’achève par des conclusions et une demande de prise de mesures.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Le blog de Thomas Chaumeil |
Pontault avec Ségolène Royal |
Maithé Carsalade |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Ségo Vincennes
| mémorial blog
| Section du Parti Socialiste...