Programme de gouvernement pour une société nouvelle

confiance, responsabilité, solidarité

Problèmes sociaux

Les cas les plus urgents à traiter sont:

- les cas des familles en difficulté et dont les enfants ne reçoivent pas l’éducation et l’amour dont ils ont besoin. Contrairement à ce qu’en pensent actuellement les psychologues et les juges pour enfants, je pense que les enfants vivant dans des foyers perturbés, où sévit l’alcoolisme, la drogue, la violence ou l’inceste, même légers doivent être éloignés de ces foyers, quitte à garder un contact avec les parents dans des conditions qui restent à préciser. Il faut tout faire pour que ces enfants puissent trouver des foyers où ils trouvent ce dont ils ont besoin,  pour trouver et encourager des familles d’accueil solides, équilibrées et aimantes. Pour accomplir ce travail il faut multiplier le nombre des emplois d’assistance sociale. La juridiction concernant ces problèmes doit être révisée en accord avec les principes ci-dessus énoncés.

- les problèmes de banlieues et l’insécurité:
Toutes les études faites à ce jour montrent que l’immigration n’est pas un problème à condition que:

- on respecte certains quotas ( Le nombre des nouveaux venus ne doit pas dépasser 15% de la population autochtone de longue date )

- toutes les mesures soient prises pour faciliter l’intégration. Nous avons eu par le passé des populations entières d’émigrés, polonais, italiens et autres. On en parle plus et les enfants sont français à part entière et s’en félicitent. Une des conditions les plus essentielles pour que l’intégration se passe bien est d’éviter la ghettoïsation. Depuis que ce problème existe, dans le monde entier, la preuve est faite qu’une famille d’immigrés s’intègre parfaitement pourvu qu’elle soit seule dans un lieu par ailleurs occupé par des citoyens de longue date. Il faut donc prendre les mesures pour inciter les populations à problèmes à se reloger parmi des français de longue date. Cela ne devra pas se faire sous la contrainte par respect pour l’être humain et en conformité avec les droits de l’homme. C’est par l’attrait de conditions de logement et de travail que cela pourra se faire avec l’accord des personnes concernées.

- La création ou la reconnaissance d’une école des parents et une loi rendant cette école obligatoire pour les parents qui ont déjà un enfant à charge ou envisagent d’en concevoir sont indispensables.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Le blog de Thomas Chaumeil |
Pontault avec Ségolène Royal |
Maithé Carsalade |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Ségo Vincennes
| mémorial blog
| Section du Parti Socialiste...